Press "Enter" to skip to content

Auteur : admin

Une semaine à Belle-Île-en-mer

Cet été Françoise Pierre, Coco, Babette, Maryse, Danielle, les deux Jacques, le frère Benoît sont partis en vacances une semaine à Belle-Île-en-Mer au village de Kergallic qui appartient aux dominicains. Sur place, ils ont retrouvé Christine et Elisabeth, deux strasbourgeoise qui nous ont fait profiter de leur joie de vivre et de leur talent culinaire.

Vivre sur Île

En arrivant au port de Quiberon, Pierre a eu un premier choc. Il imaginait un bateau de 20 personnes ! Et bien non, c’était un énorme bateau de 300 places qui nous a emmené au port de Palais sur Belle-Île. En posant le pied à terre sur l’Île, nous laissons derrière nous tout ce qui est resté sur le continent. Les vacances et le repos peuvent véritablement commencer.

Kergallic
Le village de Kergallic

Le silence

Premier soir et deuxième choc. Pierre est angoissé devant le silence de la nuit. Il n’y a plus les bruits des voitures, des passants en train de crier, des chats qui miaulent. Mais à partir du deuxième soir, l’angoisse laisse place à la contemplation. Pierre savoure le silence et au retour, il le regrettera.

Des visites à Belle-Île

Pendant notre séjour, Augustin, un jeune étudiant qui habite au quartier de Moulins, son père et sa soeur sont venus nous rendre visite en voilier. Ce fût l’occasion pour certains d’entre de nous de s’initier aux joies (et aux peines) de la voile. Le lendemain, le fils de Danielle et deux de ses amis nous ont rejoint après leur méga-concert sur la presque-île de Crozon. Ce soir là, nous étions 17 personnes à table !

plage
La plage enfin

Promenade et baignade

En plus des temps des prière et des repas deux activités principales occupaient nos journées : les promenades et les baignades. Deux heures de marches et ensuite, un plongeon dans l’eau fraîche mais tellement agréable

Leave a Comment